Agence de Production vidéos mode et beauté

 

Cette fois c’est au tour de Vivi le chien de Cécile Togni – Purtschet. Qui nous raconte sa vie de chien Parisien et nous parle de son addiction aux cerises qu’elle sait manger sans les noyaux !

Coucou, c’est Vivi !
Je suis un bouledogue français de 11 ans et demi. Je précise le Et demi pour faire comme les petits. Et parce que malgré mon âge, je suis toujours le bébé de Cécile et Benjamin mes parents adoptifs.
Je suis une fille qui ne porte jamais de robe. Le style Girlý, c’est pas du tout pour moi. Je suis habillée de mon éternelle combinaison blanche près du corps. Je pourrais même dire juste au corps tellement elle est moulante.
Le blanc, c’est hyper classe. Même si c’est très salissant. Surtout pour moi, qui ne suis pas toujours impeccable. Mais bon, passons.
Vous dites ? Hein ? Articulez, s’il vous plait en me regardant bien en face. J’ai oublié de vous dire que je suis sourde de naissance. Mais je sais lire sur les lèvres, si vous parlez en français. Parce qu’en anglais j’y comprends rien.
Grâce à ma surdité,  j’ai développé d’autres sens. Surtout celui du goût. J’adore manger et j’aime tout !
En particulier les cerises, que je sais manger sans les noyaux. J’en mangerai à m’en faire péter le ventre ! Quand arrive l’époque des cerises, je vais à la campagne chez ma grand mère. J’attends alors qu’elle aie le dos tourné, pour filer dans le jardin et me gaver de toutes les cerises tombées par terre. Quand je reviens, c’est bizarre parce qu’à chaque fois tout le monde se marre en me regardant. Je ne manque pas d’humour, mais quand même, ça en devient presque vexant ! Je crois que c’est à cause de mon pull blanc rempli de tâches rouges avec les cerises. Parce qu’après, ils m’emmènent tout droit à la douche. Et j’aime pas vraiment ça. Je ne tiens pas particulièrement à être tirée à 4 épingles. Mais je n’ai pas le choix. Et puis, je n’ai pas de rechange. Ils frottent mon pull comme des dingues pour enlever les tâches. J’en ressors rincée ! Heureusement qu’ils me lavent avec le shampoing Aesop pour animaux. Ça sent trop bon ! Et les odeurs pour moi c’est très important.
Comme je suis sourde, J’ai énormément développé mon odorat. Ainsi que ma créativité que j’exerce régulièrement auprès de mes parents.
Je suis leur assistante de création. C’est à dire que je les aide en les inspirant.
C’est pas trop difficile comme job. Je n’ai qu’à rester moi même. C’est à dire une petite princesse adorée. Parisienne, un peu égoïste et un peu emmerdeuse.
Je me lève vers 8H30. Je bois un peu d’eau. Selon les jours, je me recouche ou je prends le petit déjeuner à table.
Je ne supporte pas d’être sous la table comme un vulgaire chien. Je reste là, assise sur ma chaise, sans jamais rien toucher. Je sais me nourrir seulement par les odeurs. Enfin jusqu’à un certain point !  Je mange quand même à midi et le soir. Ensuite,  je vais en RV professionnel. Je fais aussi des siestes et je regarde pas mal ( beaucoup ) la télé.
La nuit, je dors sur leur lit. Il paraît que je ronfle très très fort. Ca ne me gêne pas, j’entends rien. Le plus dur, c’est pour eux, je sens que je les réveille. Les pauvres !
Les nuits où je n’arrive pas à dormir. j’en profite  pour réfléchir, créer, rêver…
Par exemple, je rêve d’avoir une frange. Pendant que Cécile dort à poings fermés, j’essaie de me faire une frange avec ses cheveux pour voir l’effet que ça ferait. Il faudrait qu’elle soit courte parce que j’ai pas trop de front. J’ai pas envie d’être vilaine non plus, c’est pas le but ! Je suis sûre que je serai divine en blonde à frange. Je pourrai postuler pour être danseuse au Crazy. Ben oui pourquoi pas ? Ou encore mieux être la 3 ème des Putafranges avec ma mère et Tania. J’m’y vois déjà ! Assise avec elles, derrière les platines. Parce que même sourde je peux tout à fait être Djette. La musique c’est dans le corps que ça se passe. Et moi, j’ai le sens du rythme. On peut dire que je l’ai carrément dans la peau.

3
C’est comme le sens de l’amitié. J’ai beaucoup d’amis. Déjà, j’ai toutes les copines de ma mère, de ma grand mère. Et j’ai mon Tonton Tim, c’est le frère de mon père. On s’adore ! J’ai aussi un copain chien qui s’appelle Jumbo. Un grand duduche qui vit à la campagne. Il est très provincial, mais tellement gentil. Il fait tout ce que je lui dit. C’est moi qui commande. On fait des ballades en forêt. Mais attention, en tout bien tout honneur !
J’ai aussi un ex. Enfin, c’est vite dit ! On a essayé de me marier avec lui. Mais entre nous, ça n’a pas marché. Il est de la même race que moi. Vous le connaissez peut-être, il est un peu célèbre à Paris. C’est Virgile, le chien du restaurant Le Bouledogue rue Rambuteau. Mais qu’est ce qu’il est lourd ce type ! Il ne pense qu’à ça. Si vous voyez ce que je veux dire.
Dés qu’il me voit, il se ramène avec sa grosse gueule pour me renifler ! Ma parole, mais il me court encore après. C’est fatigant à la fin ! Bas les pattes, sale Obsédé !
C’est bien simple, j’veux plus y aller dans ce restaurant. Et puis le sexe, c’est pas mon truc. Moi, je suis le gros bébé de mes parents.
Je veux rester avec eux et avec tous mes jouets en peluches.
Pourquoi ? Vous pensiez me présenter un fiancé ? Alors là, j’ vous arrête tout de suite, c’est non, non et Non !!

 

Lire cet article sur Styles

La vie rêvée de Vivi Togni-Purtschet

FullSizeRender 4

.

Lire cet article sur le blog

Coyote notre chien Reporter dans le 10ème

Je vous présente Coyote. Profession Grand Reporter pour Dressing Queen.

Equipée de deux caméras GoPro, La belle Coyote aux yeux vairons, nous fait découvrir ses endroits fétiches du 10 ème arrondissement de Paris. Suivez au pas de course notre nouvelle recrue.

Aujourd’hui c’est l’interview de Kochka le chien d’Alexandra Golovanoff qui nous raconte sa nouvelle vie de chien heureux.

Lire cet article sur Styles

La vie rêvée de Kochka Golovanoff, le chien d'Alexandra Golovanoff

Bonjour
Je suis Kochka Golovanoff, j’ai 3 ans. Je suis un fauve de Bretagne ex de la SPA. Je suis un chien/chat. Moitié russe, moitié breton. Comment ça, ça n’existe pas ? Ben si y’a moi ! Je suis unique dans mon genre. La preuve, je suis né le jour du nouvel an russe. Mon nom d’ailleurs veut dire chat en russe. Et je me lave entre les doigts de pattes, comme les chats. Alors, vous voyez !kochka-768x1024

.

Lire cet article sur le blog

LES BONNES ADRESSES DE BRIDGET

Ce mois-ci, nous suivons notre reporter Bridget le Cocker Américain, qui nous emmène dans le Triangle d’or pour découvrir ses lieux préférés.

www.grandpalais.fr
www.lamaisonchampselysees.com
www.chanel.com
www.dior.com
www.prada.com
www.paulandjoe.com
www.reservation@lecrazyhorse.com

LES BONNES ADRESSES DE BRIDGET

Ce mois-ci, nous suivons notre reporter Bridget le cocker américain, qui nous emmène au Palais Royal pour découvrir ses lieux préférés.

www.egocollectif.fr
www.pierrehardy.com
www.sergelutens.com
www.ma-petite-robe-noire.fr
www.stellamccartney.eu
www.maisondevacances.com
www.kunitoraya.com

Suivez l’interview de Jules et Jim. Les Teckels de Michel Klein et Eric Fournier dans le blog de l’Express Styles.fr

http://blogs.lexpress.fr/styles/dressing-queen/2015/07/10/la-vie-revee-de-jules-et-jim-klein-fournier/